UE1.3  | enregistrements trouvés : 111

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

U H

- n° Hors-serie août 2017 - p. 8

Cette jurisprudence met en évidence l'importance dela neutralié de l'auteur du certificat initial de soins sous contrainte et distingue "psychiatrie" et "médecin" exerçant dans l'établissement d'accueil.

Droit ; Soins sous contrainte

... Lire [+]

U H

- n° 229 - pp. 49-50

La loi du 2 février 2016 a créé de nouveaux droits en faveur des malades, parmi lesquels le principe de disposer de directives anticipées contraignantes.

fin de vie ; Droit du patient

... Lire [+]

U V

- n° 215 - pp. 8-9

Le législateur a défini précisément les conditions d'accès au dossier médical dupatient mineur, en principe réservé aux détenteurs de l'autorité parentale. Les professionnels doivent cependant respecter aussi les droits du jeune mineur à être informé et à participe aux prises de décisions le concernant.R.E.

Dossier médical ; Enfant mineur

... Lire [+]

U V

- n° 809 - p. 5

Plusieurs textes d'applications de la loi n°2016-87 du 2 février 2016 créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie ont été publiés l'été dernier. Ils précisent, notamment, le nouveau régime juridique des directives anticipées.

Droit

... Lire [+]

U H

- n° Vol.13 N°1 - pp. 46-53

Les établissements de santé sont aujourd'hui tous inscrits dans un management par la qualité qui permet de minimiser les risques liés à l'activité de soin et de garantir la qualité de cette même activité. Ce souci du mieux s'est enrichi, depuis quelques années, du développement de démarches ou d'espaces éthiques qui garantissent au patient qu'il sera considéré non seulement comme malade destinataire de soins mais aussi comme sujet visée d'une intention. Comment la démarche systématique de mise en lisibilité du processus d'anticipation des risques et d'évaluation de l'activité que garantit le management par la qualité peut-elle être conciliée avec le souci de singularité de la réflexion éthique ? C'est à cette question que nous proposons d'amener des éléments de réponse dans cet article. RE
Les établissements de santé sont aujourd'hui tous inscrits dans un management par la qualité qui permet de minimiser les risques liés à l'activité de soin et de garantir la qualité de cette même activité. Ce souci du mieux s'est enrichi, depuis quelques années, du développement de démarches ou d'espaces éthiques qui garantissent au patient qu'il sera considéré non seulement comme malade destinataire de soins mais aussi comme sujet visée d'une ...

Qualité ; Ethique ; Cabinet dentaire ; Patient

... Lire [+]

U H

- n° Vol.13 N°1 - pp. 33-36

Le mot sédation est devenu dans le monde médical un mot courant. C'est le même mot que l'on parle d'anxiolyse ou de sédation profonde et continue jusqu'au décès. Alors quand il s'agit de protocole de sédation, la perplexité de l'auteur est à son comble. Pour elle, la sédation doit rester une technique de soins palliatifs qui ne peut s'appliquer qu'au cas par cas et dans certaines conditions. Le mot sédation est-il adapté ? Il le sera à condition de lui redonner sa noblesse car « mal nommer les choses ajoute au malheur du monde ». RE
Le mot sédation est devenu dans le monde médical un mot courant. C'est le même mot que l'on parle d'anxiolyse ou de sédation profonde et continue jusqu'au décès. Alors quand il s'agit de protocole de sédation, la perplexité de l'auteur est à son comble. Pour elle, la sédation doit rester une technique de soins palliatifs qui ne peut s'appliquer qu'au cas par cas et dans certaines conditions. Le mot sédation est-il adapté ? Il le sera à condition ...

Traitement douleur ; Protocole enquête ; Ethique ; fin de vie

... Lire [+]

U H

- n° 217 - pp. 49-50

La citoyenneté du malade, portée par le mouvement associatif en santé, s'est construite au fil des dernières décennies. Plusieurs textes fondateurs ont instauré de nouveaux droits qui codifient aujourd'hui les relations entre les usagers du système de santé, l'Etat et les professionnels de santé. Cette nouvelle série de fiches va s'intéresser aux droits des patients et à leur mise en oeuvre dans le quotidien des soins.
La citoyenneté du malade, portée par le mouvement associatif en santé, s'est construite au fil des dernières décennies. Plusieurs textes fondateurs ont instauré de nouveaux droits qui codifient aujourd'hui les relations entre les usagers du système de santé, l'Etat et les professionnels de santé. Cette nouvelle série de fiches va s'intéresser aux droits des patients et à leur mise en oeuvre dans le quotidien des soins.

Droits malade

... Lire [+]

U H

- n° 182 - pp.31-32

L'éthique est un terme fréquemment utilisé dans le secteur sanitaire. Il est important d'en comprendre le sens et de faire la distinction entre morale et éthique. D'autant que les professionnels sont tenus de s'inscrire dans une démarche éthique. (RE)

Ethique ; Déontologie

... Lire [+]

U H

- n° 100 - pp. 46-47

Les instituts de formation en soins infirmiers sont de plus en plus confrontés à une génération d'étudiants "ultra-connectés" qui possèdent et sur-utilisent tous les outils de communication via le Web social.
Cependant, dans l'univers hospitalier et sanitaire, et surtout dans le monde pédagogique où ils évoluent, ces outils de communication sont-ils vraiment adaptés et répondent-ils à des besoins ?
RE
Les instituts de formation en soins infirmiers sont de plus en plus confrontés à une génération d'étudiants "ultra-connectés" qui possèdent et sur-utilisent tous les outils de communication via le Web social.
Cependant, dans l'univers hospitalier et sanitaire, et surtout dans le monde pédagogique où ils évoluent, ces outils de communication sont-ils vraiment adaptés et répondent-ils à des besoins ?
RE

Déontologie ; Ethique ; Formation ; Profession infirmière ; réseaux sociaux

... Lire [+]

U H

- n° 100 - pp. 24-27

Les professionnels de santé sont, comme nombre de citoyens, utilisateurs des réseaux sociaux.
Ils y diffusent du contenu qui engage leur responsabilité.
Ils peuvent faire l'objet d'une mise en cause quand ce qu'ils communiquent les conduit à enfreindre des règles auxquelles ils sont assujettis, telles le devoir de secret, le respect du droit d'auteur ou le devoir de confraternité.
Il est donc indispensable que le professionnel de santé, tel le cadre de santé ou le directeur des soins, ait connaissance des règles qui régissent ces plateformes de diffusion de contenu.
RE
Les professionnels de santé sont, comme nombre de citoyens, utilisateurs des réseaux sociaux.
Ils y diffusent du contenu qui engage leur responsabilité.
Ils peuvent faire l'objet d'une mise en cause quand ce qu'ils communiquent les conduit à enfreindre des règles auxquelles ils sont assujettis, telles le devoir de secret, le respect du droit d'auteur ou le devoir de confraternité.
Il est donc indispensable que le professionnel de santé, tel le ...

Déontologie ; Propriété information ; Secret professionnel

... Lire [+]

U H

- n° 226 - pp. 21-22

Le débat éthique autour des pratiques de transplantation interpelle nos sociétés. Les recommandations internationales prévoient que de nombreuses précautions soient prises pour s'assurer du libre choix de chaque donneur. Si dans la plupart des pays, dont la France, le don est sous-tendu par le volontariat et la gratuité de l'acte, un marché noir existe dans le monde, à l'origine d'un trafic d'organes et d'un dramatique tourisme de transplantation.
Le débat éthique autour des pratiques de transplantation interpelle nos sociétés. Les recommandations internationales prévoient que de nombreuses précautions soient prises pour s'assurer du libre choix de chaque donneur. Si dans la plupart des pays, dont la France, le don est sous-tendu par le volontariat et la gratuité de l'acte, un marché noir existe dans le monde, à l'origine d'un trafic d'organes et d'un dramatique tourisme de trans...

Greffe ; Don organe ; Rein

... Lire [+]

U H

- n° 225 - pp. 49-50

Le questionnement autour du libre-arbitre de la personne soignée traverse la pratique quotidienne des professionnels de santé. Le recueil du consentement éclairé fait appel à la capacité de discernement de la personne soignée. Cet aspect de la relation confronte parfois les soignants à un véritable dilemme éthique.

Libre choix ; Consentement soins ; Droits malade

... Lire [+]

U H

- n° 221 - pp. 49-50

Le patient reste-t-il maître de sa destinée quand il est hospitalisé ? Doit-il subir les soins ou en est-il acteur ? Reste-t-il un citoyen comme un autre ? Le droit à l'information et le recueil du consentement sont au coeur des droits des patients tels qu'instaurés par la loi. Ils doivent guider les soignants dans leur pratique.

Information malade ; Consentement soins

... Lire [+]

U H

- n° 99 - pp. 16-20

L'arrivée d'un nouveau mode de coopération sanitaire pour les établissements de santé publics d'une nature plus renforcée était attendue.
Institués par la loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016, les groupements hospitaliers de territoire, dont la mise en oeuvre s'impose à tous les établissements de santé publics, succèdent aux communautés hospitalières de territoire, facultatives.
Si en théorie ces futurs regroupements représentent un projet ambitieux pour notre système de santé, leur mise en oeuvre s'annonce d'ores et déjà complexe tant dans leur constitution que dans leur gouvernance.
(R.E.)
L'arrivée d'un nouveau mode de coopération sanitaire pour les établissements de santé publics d'une nature plus renforcée était attendue.
Institués par la loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016, les groupements hospitaliers de territoire, dont la mise en oeuvre s'impose à tous les établissements de santé publics, succèdent aux communautés hospitalières de territoire, facultatives.
Si en théorie ces futurs regroupements ...

coopération ; Hôpital public ; GHT

... Lire [+]

U H

- n° 99 - pp. 10-11

Les groupements hospitaliers de territoire prévus dans la loi de santé doivent se mettre en place pour le 1er juillet 2016. Cela induit une organisation complexe dans un calendrier contraint. Tour d'horizon notamment sur la convention constitutive, les instances, les fonctions et les missions.

GHT ; Loi ; Santé

... Lire [+]

U H

- n° Vol.13 n°2 - 65-69

Le prélèvement d'organes après un arrêt cardiaque contrôlé concerne des malades pour qui fut prise la décision d'arrêter leur traitement. En dépit du caractère bienveillant de ce type de prélèvement, un certain nombre de questions relatives aux conditions de fin de vie du donneur se posent. L'objectif de cet article n'est pas de discuter des positions traditionnelles en présence, mais de présenter trois enjeux essentiels concernant le Maastricht 3. RE
Le prélèvement d'organes après un arrêt cardiaque contrôlé concerne des malades pour qui fut prise la décision d'arrêter leur traitement. En dépit du caractère bienveillant de ce type de prélèvement, un certain nombre de questions relatives aux conditions de fin de vie du donneur se posent. L'objectif de cet article n'est pas de discuter des positions traditionnelles en présence, mais de présenter trois enjeux essentiels concernant le Maastricht ...

Prélèvement organe ; Ethique

... Lire [+]

U H

- n° Vol.13 n°2 - 91-98

La question du consentement éclairé prend une place importante dans le domaine de l'éthique médicale. La pratique de l'odontologie sur les personnes vulnérables nous confronte à la question du soin sous contrainte. Le soin est souvent réalisé dans des conditions extrêmes (pleurs, contention, utilisations de tranquillisants). Quel bénéfice pouvons-nous dégager d'un acte de soin que le patient ne reconnaît pas lui-même comme étant bienfaisant ? Au-delà du bénéfice direct sur la santé bucco-dentaire, comment évaluer le bénéfice global pour ces patients ? Le soin, réalisé sous contraintes, n'est-il pas finalement malfaisant ? Le but de cet article a été de clarifier certains points soulevés par ces questions. L'objectif a été d'identifier les différents points de vue et d'identifier les sources de désaccord qu'ils occasionnent. Pour cela nous avons interrogé des personnes travaillant au sein du réseau de santé Handident PACA souvent confrontées à cette problématique pour jauger leur pratique. Un questionnaire de 12 items a été soumis en ligne de manière anonyme. L'échantillon était de 85 personnes. Le taux de participation était de 38,8 %. Même si le soin est effectué dans les larmes, 72 % des praticiens poursuivent ce soin. Bien que deux-tiers des praticiens pensent être bienfaisants, seulement 40 % d'entre eux ne seraient pas prêts à recommencer du fait du lourd contexte émotionnel. Les tensions éthiques impliquées par le sentiment de soin sous contrainte se traduisent par des réponses ambivalentes de la part des praticiens. Concernant l'information donnée au patient, la plupart des praticiens ont avoué y renoncer si le patient était déficient mental. Une réflexion post-décisionnelle est utile. Il est également nécessaire de trouver de nouveaux outils et de nouveaux supports de l'information afin de recueillir une meilleure coopération de ces patients. RE
La question du consentement éclairé prend une place importante dans le domaine de l'éthique médicale. La pratique de l'odontologie sur les personnes vulnérables nous confronte à la question du soin sous contrainte. Le soin est souvent réalisé dans des conditions extrêmes (pleurs, contention, utilisations de tranquillisants). Quel bénéfice pouvons-nous dégager d'un acte de soin que le patient ne reconnaît pas lui-même comme étant bienfaisant ? ...

Soins buccodentaires ; Ethique ; Personne handicapée

... Lire [+]

U H

- n° 170 - p. 23

Résumé
Les salariés peuvent donner légalement des jours de congé à un collègue pour qu'il puisse accompagner son enfant dans un état de santé grave. Un récent décret permet aux agents de la fonction publique de bénéficier également de la loi dite "Mathys".

DON ; Enfant malade ; Fonction publique

... Lire [+]

U H

- n° 170 - pp. 10-12

Résumé : La majorité des personnes en fin de vie décède à l'hôpital. Dans la continuité des soins curatifs, les services de soins palliatifs se sont développés sur le territoire our accompagner les patients et leur famille. Dans cette période, les soignants doivent considérer l'entourage du patient comme un véritable partenaire des soins et des ressources pour la prise en soin. Pour guider les décisions, le législateur a entériné le rôle de la personne de confiance et les directives anticipées.
Résumé : La majorité des personnes en fin de vie décède à l'hôpital. Dans la continuité des soins curatifs, les services de soins palliatifs se sont développés sur le territoire our accompagner les patients et leur famille. Dans cette période, les soignants doivent considérer l'entourage du patient comme un véritable partenaire des soins et des ressources pour la prise en soin. Pour guider les décisions, le législateur a entériné le rôle de la ...

Ethique ; Famille ; fin de vie ; Soins palliatifs

... Lire [+]

U V

- n° 238 - pp. 23-27

Est-il possible d'accéder, de rester ou d'être promu dans la fonction publique, en cas de mention d'une condamnation pénale au casier judiciaire ? L'actualité récente a provoqué un débat sur l'accès à la fonction publique hospitalière, dès lors que le candidat aurait des antécédents délictueux ou criminels. Le Conseil d'Etat vient de rendre une décision importante dans une affiare, propice à une réflexion sur le sujet.
Est-il possible d'accéder, de rester ou d'être promu dans la fonction publique, en cas de mention d'une condamnation pénale au casier judiciaire ? L'actualité récente a provoqué un débat sur l'accès à la fonction publique hospitalière, dès lors que le candidat aurait des antécédents délictueux ou criminels. Le Conseil d'Etat vient de rendre une décision importante dans une affiare, propice à une réflexion sur le sujet.

Ressources Humaines ; Fonction publique

... Lire [+]

0



Z